Omni Calculator logo

Calculateur de calories brûlées

Created by Bogna Szyk, Álvaro Díez and Dominika Śmiałek, MD, PhD candidate
Reviewed by Hanna Pamuła, PhD and Steven Wooding
Translated by Claudia Herambourg and Clarissa Falempin
Based on research by
Ainsworth BE, Haskell WL, Herrmann SD, Meckes N, Bassett DR Jr, Tudor-Locke C, Greer JL, Vezina J, Whitt-Glover MC, Leon AS. 2011 Compendium of Physical Activities: a second update of codes and MET values; Medicine and Science in Sports and Exercise; August 2011See 2 more sources
MARGARIA R, CERRETELLI P, AGHEMO P, SASSI G. Energy cost of running.; Journal of Applied Physiology; March 1963Brooks AG, Gunn SM, Withers RT, Gore CJ, Plummer JL. Predicting walking METs and energy expenditure from speed or accelerometry.; Medicine and Science in Sports and Exercise; July 2005
Last updated: Apr 23, 2024


Bienvenue sur notre calculateur de calories brûlées, l'outil qui vous aide à déterminer le nombre de calories que vous avez dépensées. En fonction du type d'activité et de sa durée, le calculateur estime le nombre de calories que vous avez brûlées. Il peut aussi déterminer votre perte de poids potentielle en tenant compte du nombre de calories brûlées et de l'activité effectuée. De plus, dans cet article, nous aborderons :

  • la question du nombre de calories brûlées par jour ;
  • la manière de dépenser plus de calories en faisant de l'exercice ;
  • et les bénéfices du sport sur la santé, tels que dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Vous en voulez encore plus ? Vous pouvez également comparer deux activités pour savoir laquelle vous aidera à perdre le plus de poids en un minimum de temps.

Vous préférez regarder une vidéo plutôt que lire un pavé ? Nous avons réalisé une courte animation rien que pour vous. Cliquez sur le lien ci-dessous :

Que sont les calories ?

En termes simples, les calories sont une mesure de l'énergie. Traditionnellement, il s'agissait d'une unité d'énergie assez courante, mais de nos jours, elle est principalement utilisée pour la nutrition et la valeur énergétique des aliments. La définition d'une calorie est l'énergie nécessaire pour élever la température d'un gramme d'eau de 1 °C. À l'époque moderne, la définition de la calorie a été adaptée et améliorée pour devenir plus fiable, jusqu'à arriver à la définition actuelle : 1 calorie équivaut à 4,18 joules.

En nutrition, on parle en fait de kilocalories (kcal), où 1 kcal équivaut à mille « petites » calories. Cette kilocalorie est souvent appelée « grande » calorie ou Cal (avec un C majuscule). Comme vous vous en doutez, 1 kcal = 4,18 kJ. Dans cet article, nous utilisons le terme « calories » pour désigner les kilocalories par souci de simplicité.

Le terme « calories » écrit sur un panneau de signalisation.

Lorsque l'on entend le mot « calorie », on fait immédiatement le lien avec la nutrition, la perte de poids et même avec les problèmes de santé associés au surpoids, tels que les maladies cardiaques. Cela s'explique par le fait que la masse grasse et les calories sont étroitement liées. La masse grasse est la façon dont notre corps stocke l'énergie en cas de besoin, c'est-à-dire les calories supplémentaires que nous avons mangées mais que nous n'avons jamais brûlées. La masse grasse n'est pas nécessairement une mauvaise chose, comme nous l'expliquons dans notre calculateur d'IMA | Indice de Masse Adipeuse 🇺🇸.

On peut estimer le nombre de calories correspondant à la masse grasse en utilisant sa densité énergétique de 7 700 kcal par kilogramme. Cette équivalence permet au calculateur de calories brûlées de fournir une estimation de la perte de poids en fonction de l'exercice. Toutefois, il s'agit là d'une simplification excessive, car le rapport entre les calories ingérées et les calories brûlées n'explique pas tout lorsqu'il s'agit de perte de poids. Nous approfondirons ce point dans une section ultérieure. Pour l'instant, explorons le calculateur.

Comment calculer les calories brûlées ?

Parce que les calories sont en fait de l'énergie, chaque fois que de l'énergie est utilisée ou transformée dans notre corps, nous brûlons des calories. Cela inclut les moments où nous ne faisons presque rien puisque, heureusement pour nous, notre corps fonctionne toujours et consomme de l'énergie même au repos. Cette énergie est utilisée pour des actions vitales comme faire circuler le sang dans notre système, digérer les aliments et même penser (le cerveau brûle environ 20 % de nos calories quotidiennes).

Mais lorsque nous parlons de consommation de calories, nous avons tendance à penser davantage à l'acte conscient de faire de l'exercice et donc de dépenser de l'énergie supplémentaire par rapport à notre taux métabolique de base.

Comme vous l'avez peut-être deviné, chaque exercice nécessite une quantité d'énergie différente. Le nombre de calories brûlées en marchant est plus faible que celui en courant ou en faisant du vélo. Savez-vous que les burpees brûlent encore plus de calories ? Vérifiez cette info avec notre calculateur de calories pour burpees 🇺🇸. Cette dépense énergétique est généralement exprimée en MET, soit l'équivalent métabolique (angl. Metabolic Equivalent of Task). Cette mesure vous indique combien de calories vous brûlez par heure d'activité, pour un kilogramme de poids corporel.

Plus la valeur MET d'un exercice est élevée, plus l'activité requiert de l'énergie. Vous pouvez le vérifier en regardant les différentes valeurs MET des exercices inclus dans ce calculateur de calories. Par exemple, dormir a une valeur de 1 MET alors que courir a une valeur de 9,8 MET, donc beaucoup plus élevée.

Exercice de fitness dans une salle de gym.

À quoi correspond 1 MET exactement ? Il s'agit du rapport entre l'énergie dépensée par unité de temps au cours d'une activité physique spécifique et une valeur de référence de 3,5 mL O₂/(kg⋅min). Si les valeurs MET nous permettent de comparer les activités, elles ne mesurent pas directement l'énergie. Il vous faut donc une autre étape pour savoir combien de calories nous brûlons par jour en pratiquant une activité spécifique. Pour répondre à cette question, il faut recalculer et convertir les millilitres d'oxygène en calories avant d'arriver à la formule finale :

  • calories = T × MET × 3,5 × P / (200 × 60)

    où :
    T – la durée de l'activité en secondes
    P – votre poids en kilogrammes

Notre calculateur de calories brûlées utilise la formule ci-dessus pour estimer le plus précisément possible le nombre de calories brûlées. Si vous souhaitez effectuer vos calculs à la main, vous pouvez également utiliser une version simplifiée de cette équation :

  • calories = MET × T × P

Cette équation est basée sur l'approximation suivante : 1 MET = 1 kcal/(kg⋅h). Elle n'est pas correcte à 100 % puisque l'équivalence réelle est : 1 kcal/(kg⋅h) = 1,05 MET, comme vous pouvez le vérifier à partir de la formule initiale. Néanmoins, l'approximation simplifie tellement les calculs qu'une différence de seulement 5 % est un prix acceptable à payer.

Combien de calories brûle-t-on en faisant du vélo ?

Si vous souhaitez calculer la perte de poids ou le nombre de calories dépensées après une certaine activité physique, assurez-vous de suivre les étapes ci-dessous. Nous avons choisi de calculer les calories brûlées en faisant du vélo, mais vous pourriez calculer les calories brûlées en marchant en suivant ces mêmes étapes. Seule la valeur MET change.

  1. Choisissez votre activité et déterminez sa valeur MET. Par exemple, pour le vélo : MET = 9,5.

  2. Entrez votre poids dans le calculateur de calories brûlées. Supposons que vous pesiez 90 kg.

  3. Déterminez la durée de l'activité. Supposons que vous ayez fait une sortie vélo d'une journée entière et que vous ayez roulé pendant 7 heures d'affilée.

  4. Entrez toutes ces valeurs dans la formule de calcul des calories brûlées ci-dessous :

    calories = T × 60 × MET × 3,5 × W / 200

    calories = 7 × 60 × 9,5 × 3,5 × 90 / 200 = 6 284 kcal

  5. Enfin, divisez cette valeur par 7 700 pour obtenir votre perte de poids :

    6 284 / 7 700 = 0,82 kg

Félicitations ! Votre excursion à vélo vient de vous aider à perdre 0,82 kg (en admettant que vous ne brûliez que des graisses). Cependant, comme nous l'avons mentionné ci-dessus, ce n'est pas aussi simple.

Pour aller plus loin sur le MET et le calculateur de calories brûlées

Prenons un peu de recul et examinons comment le MET est calculé et ce qu'il signifie vraiment. Le MET est une mesure qui attribue une valeur unique à une activité spécifique, mais, comme le savent tous les sportifs, l'intensité d'un même exercice peut varier de manière significative en fonction de l'effort. Il y a une différence entre faire une promenade avec votre enfant et participer à un critérium, même si les deux prennent le même temps.

C'est un effet que ce calculateur ne prend pas en compte : l'intensité. C'est pourquoi le calculateur de calories brûlées doit être considéré comme une estimation et non comme une mesure précise. Les MET que nous avons inclus dans cet outil ne sont qu'un guide basé sur des moyennes et des valeurs typiques pour une personne moyenne.

Cependant, il est possible de corriger ce problème en personnalisant simplement la valeur MET directement. Nous vous déconseillons de le faire à moins que vous ne sachiez ce que vous faites ou que vous utilisiez une base de données complète des valeurs MET. Ce qu'il faut retenir, c'est que les valeurs MET ne sont pas la panacée et qu'elles doivent être prises avec des pincettes. Elles vous aident toutefois à comparer facilement la dépense de calories attendue des différents exercices et activités. Il vous suffit de choisir l'option Je veux comparer deux activités.

Le TMB ou le nombre de calories que l'on brûle par jour sans rien faire

Un autre aspect que l'on a tendance à oublier lorsque l'on réfléchit à la manière de calculer les calories brûlées par jour est le taux métabolique de base ou TMB. Le TMB mesure le taux métabolique minimal, c'est-à-dire les calories brûlées juste pour nous maintenir en vie. Il est défini comme le taux de combustion des calories d'un animal au repos. On peut également considérer qu'il s'agit du plus petit nombre de calories que l'on brûle par jour.

Brûler des calories par jour en se reposant.

Le TMB n'est pas une valeur fixe : il peut varier d'une personne à l'autre. Prenons des exemples simples pour illustrer comment le TMB évolue chez un individu. Lorsque l'on pratique une activité physique intense, notre corps a besoin de plus de calories pour compenser la dépense énergétique pendant l'effort et se mettre dans un état de repos plus actif au moment de la récupération. La récupération est le mot clé ici, car au repos, notre corps doit non seulement continuer à fonctionner normalement, mais aussi récupérer de l'exercice et reconstruire ses réserves d'énergie et son tissu musculaire. Tout cela entraîne une augmentation du TMB.

Néanmoins, nous pouvons aussi faire baisser notre TMB en adoptant un mode de vie très sédentaire, ce que nous ne recommandons pas. De plus, l'apport calorique a un effet significatif sur le TMB d'une personne. Lorsque nous restreignons considérablement notre consommation de calories, notre corps se met en « mode famine ». Dans cet état, le corps détecte un manque de nourriture et s'adapte en conséquence, en réduisant le TMB autant que possible afin qu'il puisse utiliser ces précieuses calories pour bouger ou penser.

Ce dernier effet est particulièrement contre-productif lorsque l'on tente de perdre du poids en réduisant sa consommation de nourriture ; c'est la raison pour laquelle de nombreuses personnes ne parviennent pas à perdre du poids, même en mangeant deux fois moins qu'avant. Le « mode famine » est également en partie responsable de l'effet yo-yo que les gens ressentent après avoir terminé un régime. Nous ne recommandons pas de perdre du poids en réduisant l'apport calorique sans l'avis d'un professionnel, car cela peut entraîner des carences en nutriments et tous les risques pour la santé qui y sont associés.

Brûler plus de calories avec ces exercices

La question est donc de savoir comment brûler plus de calories. La réponse est, comme toujours, cela dépend. Il y a deux façons principales de brûler plus de calories. Premièrement, si vous n'avez pas de limite de temps, la réponse est on ne peut plus intuitive : faites de l'exercice plus longtemps. Comme vous pouvez le constater en utilisant le calculateur, plus vous faites de l'exercice longtemps, plus vous brûlez de calories au total.

Cependant, la plupart d'entre nous sommes généralement limités par le temps dont nous disposons après avoir géré nos priorités telles que le travail, la famille… Dans ce cas, la réponse est : exercez-vous avec plus d'intensité. Plus vous vous entraînez dur, plus vous brûlerez de calories. Une allure de course plus élevée brûlera plus de calories… Mais combien de temps pouvez-vous sprinter ?

Brûler plus de calories grâce au fitness.

C'est la raison pour laquelle l'entraînement d'intervalles à haute intensité (angl. High Intensity Interval Training, HIIT) est si à la mode en ce moment. Le HIIT est une façon de structurer vos exercices de manière à ce que vous puissiez maintenir une intensité très élevée (comme son nom l'indique), mais aussi à ce que vous puissiez maintenir cette intensité pendant une longue période. L'astuce consiste à introduire des périodes de repos entre les salves de haute intensité. Cette méthode est de loin le moyen le plus efficace de brûler plus de calories, et elle est imbattable en termes de ratio « calories brûlées vs temps passé à faire de l'exercice ».

En plus de vous faire brûler plus de calories, le HIIT présente un deuxième avantage : il est un excellent moyen d'augmenter votre TMB. Pendant l'exercice HIIT, nous créons de micro-lésions dans nos muscles (pas d'inquiétude, c'est bénéfique). Le corps les répare ensuite en construisant des muscles plus gros et plus forts. C'est ainsi que l'on devient plus en forme et que l'on a plus de force ; ce processus entraîne une augmentation significative du nombre de calories brûlées au « repos » par rapport aux exercices de cardio à intensité constante, sans parler d'un mode de vie sédentaire.

Le HIIT se décline sous de nombreuses formes, allant de la pratique de n'importe quel sport en intervalles d'intensité élevée et faible (récupération active) jusqu'à l'haltérophilie et au fitness. Cela peut sembler surprenant, mais les calories brûlées en soulevant des poids peuvent rivaliser avec celles d'un exercice complet du corps comme la danse, si l'on considère la dépense énergétique totale sur la journée. De plus, et avec une alimentation adaptée, la musculation permet non seulement de brûler des calories, mais aussi de développer sa masse musculaire et de prévenir les maladies cardiaques.

Brûler des calories et prévenir les maladies cardiaques grâce au fitness

Vous pensez peut-être (surtout si vous êtes assez jeune) que le but de faire de l'exercice et de dépenser des calories est principalement de perdre du poids et de sculpter votre corps. Cependant, l'exercice physique ne se limite pas à l'apparence et aux records. Tous les médecins reconnaissent que faire de l'exercice régulièrement est la deuxième meilleure chose que vous puissiez faire pour votre santé après l'arrêt du tabac (sans parler de l'économie d'argent), et la meilleure chose si vous n'êtes pas fumeur.

Parmi les bienfaits de l'exercice physique, on retrouve le bien-être psychologique et un sentiment accru de bonheur, en plus des avantages pour la santé physique comme le renforcement du système immunitaire, l'augmentation de la densité osseuse et la réduction du risque de maladies cardiaques. En effet, l'activité physique et la dépense calorique ne contribuent pas seulement au bonheur (grâce aux endorphines libérées pendant l'exercice), mais elles permettent aussi de réduire le taux de suicide dans toutes les populations, un effet indéniablement positif.

Un nombre élevé de calories brûlées peut prévenir les maladies cardiaques.

Faire de l'exercice améliore grandement notre système cardiovasculaire, sachant que les maladies cardiaques sont la première cause de décès chez les hommes et les femmes, ce n'est pas quelque chose qu'il faut négliger. Si vous souhaitez en savoir plus sur le cœur et sur la santé cardiaque, commencez par consulter notre calculateur de fréquence cardiaque maximale 🇺🇸.

Mais si vous pensez que l'entraînement HIIT et l'exercice intensif ne sont pas faits pour vous, ne vous inquiétez pas ! Il existe une solution. Heureusement pour nous, notre corps n'est pas très exigeant quant au type d'entraînement que nous faisons, donc littéralement tout est mieux que rien. La marche, la danse, la natation en loisir… Tout ce qui fait bouger votre corps est un excellent moyen de commencer ; trouvez donc quelque chose que vous aimez faire, et faites‑le !

Shia LaBeouf faisant du Shia LaBeouf.

Le nombre de calories dans les aliments

Perdre du poids est sûrement l'un de vos objectifs si vous avez atterri sur ce calculateur de calories brûlées. Mais au lieu de vous focaliser sur la dépense énergétique, il est crucial de s'intéresser à l'apport calorique journalier.

Si nous parlons en termes chimiques, tout contient des calories. Tout contient de l'énergie, qu'il s'agisse d'un simple plat de pâtes ou même d'un verre d'eau du robinet. Cependant, notre corps n'assimile pas l'intégralité de l'énergie contenue dans les aliments. L'uranium, par exemple, stocke une énergie colossale, capable de créer la bombe la plus puissante de l'histoire. Mais ingérer de l'uranium ne vous apporterait ni énergie débordante ni gain de poids, vous mourriez simplement, car il est radioactif.

Différents types de noix.

C'est pourquoi le concept de « calorie alimentaire » a été créé. Les calories alimentaires désignent la quantité d'énergie contenue dans un produit comestible à laquelle notre corps a accès. Dans l'eau, par exemple, il n'y a pas de calories alimentaires, car toute l'énergie est stockée dans ses liaisons chimiques, tout simplement parce que notre corps ne peut pas obtenir cette énergie. Heureusement pour nous, lorsque les fabricants de produits alimentaires indiquent le nombre de calories contenues dans un repas ou un produit particulier, ils ne parlent que de calories alimentaires (généralement kcal ou Cal, pour être précis). Cela signifie que nous n'avons pas besoin de faire de calculs lorsque nous surveillons notre consommation de nourriture.

Les calories alimentaires sont à la base de la perte de poids. En effet, pour perdre du poids, il faut consommer moins de calories que l'on n'en dépense. En termes thermodynamiques, cela peut se résumer par : « calories absorbées » moins « calories dépensées » est égal à « perte ou gain de poids en graisse corporelle ». La réalité est bien plus compliquée que cela, comme nous le verrons plus loin, mais pour l'instant, concentrons-nous sur les trois principaux états caloriques dans lesquels nous pouvons nous trouver :

  • l'équilibre calorique ;
  • le déficit calorique ;
  • le surplus calorique.

L'équilibre calorique est atteint lorsque le nombre de calories brûlées est égal au nombre de calories ingérées. De manière simplifiée, selon l'approche thermodynamique, c'est l'état dans lequel nous ne perdons pas de poids, mais nous n'en prenons pas non plus ; nous sommes à l'équilibre.

L'état suivant est le déficit calorique, la tactique la plus utilisée pour perdre du poids. Dans cet état, nous mangeons moins de calories que nous n'en brûlons, ce qui crée un déséquilibre calorique. Il y a deux façons principales d'atteindre ce déséquilibre : manger moins et faire plus d'exercice. Vous pouvez également atteindre cet état en combinant ces deux méthodes. De manière générale, vous aurez tendance à brûler les graisses et perdre du poids. Cependant, nous verrons dans la section suivante toutes les incertitudes et objections qui accompagnent cette hypothèse. Consultez notre calculateur de déficit calorique pour en savoir plus.

Enfin, nous avons le surplus calorique, qui est l'état où l'on mange plus de calories que l'on n'en brûle. Cet état est utilisé pour prendre du poids, principalement sous forme de graisse. Néanmoins, prendre du poids ne signifie pas nécessairement grossir, comme le savent très bien les personnes travaillant dans le domaine du sport. La pratique de la « prise de masse » dans le cadre du fitness et de la musculation consiste à manger plus de calories que les calories brûlées en soulevant des poids et, par conséquent, à se trouver dans un état d'excédent calorique. Tout cela dans le but de prendre du muscle.

La prise de masse implique généralement un gain de graisse et de muscle. Techniquement, ce n'est pas forcément le cas, puisque pour gagner du muscle, un surplus calorique n'est pas nécessaire, mais seulement un « surplus d'azote » ou un surplus de protéines. La réalité est plus compliquée, car il peut être difficile de manger beaucoup d'aliments riches en protéines sans tomber dans un excès calorique.

Ce dernier fait concernant la prise de masse suggère que le modèle « calories absorbées moins calories dépensées » n'est pas tout à fait exact. Jetons un coup d'œil à la section suivante pour clarifier les nuances de l'équilibre calorique et de la perte de poids.

🔎 Vous souhaitez savoir combien de calories vous devriez consommer par jour ? Utilisez alors notre calculateur de calories.

Les graisses font-elles grossir ?

On dit souvent : « Une calorie est une calorie. ». Cela peut sembler vrai à première vue, mais la réalité est en fait différente. Tout d'abord, il y a le problème évident de la « taille » d'une calorie alimentaire. Savez-vous combien de laitues il faudrait manger pour atteindre 1 000 kcal ? En comparaison, lors d'une soirée pizza, il est facile d'engloutir bien plus de 1 000 kcal avant même d'être rassasié·e.

En effet, la densité calorique joue un rôle important. Certains aliments, comme les légumes, sont peu denses en calories, ce qui signifie qu'il faut en manger une grande quantité pour obtenir un apport calorique important. À l'inverse, d'autres aliments, comme la pizza, sont très denses en calories et on en consomme facilement une grande quantité sans forcément se sentir repu·e. Cela peut conduire à un surplus calorique et donc à une prise de poids.

Il y a ensuite l'aspect nutritionnel de l'alimentation. Nos corps ont besoin de bien plus que de simples calories pour fonctionner, qu'il s'agisse de macronutriments tels que les glucides, les protéines et les lipides, ou de micronutriments tels que les vitamines et les minéraux. Satisfaire les besoins de votre corps en ces éléments est crucial pour une vie saine. Par conséquent, lorsqu'il s'agit d'apport calorique, les aliments que vous consommez sont importants, et pas seulement la quantité de calories.

Enfin, il y a l'aspect hormonal de l'alimentation. Ce sujet est complexe et nécessite des connaissances approfondies en biologie et en médecine, c'est pourquoi il est souvent négligé. Cependant, au fil du temps et des études, la communauté scientifique a pris conscience de l'importance de comprendre la relation entre l'alimentation et les hormones.

En bref, il existe certains types d'hormones qui favorisent différentes fonctions dans notre corps telles que la combustion et le stockage des graisses, ainsi que les changements dans votre TMB. Prendre tous ces facteurs en considération est crucial pour comprendre comment votre corps réagit à l'ingestion de nourriture. Cela vous aidera à atteindre votre poids idéal tout en restant en bonne santé et en prévenant tout problème ou effet secondaire futur. Les graisses ne sont pas toujours mauvaises.

Exemple d'aliment gras sain.

Pour en revenir à l'adage « une calorie est une calorie », utilisons une analogie pour comprendre pourquoi les graisses ne sont pas toujours mauvaises. Bien que cela soit vrai d'un point de vue technique, c'est aussi très faux et trompeur. Vous pouvez comparer l'idée de « calories ingérées contre calories dépensées » pour la perte de poids et dire que la façon de devenir riche est de « dépenser moins que ce que vous gagnez ». Alors oui, ce n'est pas faux ; mais cela cache une partie du problème tout en offrant très peu d'aide pratique à toute personne désireuse de perdre du poids (ou de s'enrichir).

Nous ne disons évidemment pas que les calories brûlées ou consommées n'ont pas d'importance ; comme pour devenir riche, vous devez cocher cette case seulement comme condition préalable. Mais la prochaine fois que vous essayerez de perdre du poids, ne pensez pas uniquement aux calories brûlées par rapport aux calories consommées. Au lieu de cela, faites quelques recherches, mangez des aliments sains et, si vous le pouvez, demandez l'aide d'un professionnel.

Insolite : vous perdez du poids en dormant

Enfin, jetons un coup d'œil sur un fait insolite concernant la perte de poids qui n'implique pas nécessairement de faire de l'exercice ou de brûler des calories. Il est communément admis que nous sommes plus légers le matin que la veille au soir. Ce fait semble un peu mystérieux au premier abord puisque ce phénomène se produit même si nous n'allons pas aux toilettes au milieu de la nuit. Voyons où est passé ce poids et pourquoi cet effet nous concerne tous de manière plus ou moins égale.

Tout d'abord, expliquons le postulat de notre expérience. Vous pouvez même essayer de la reproduire chez vous si vous êtes sceptique. Préparez-vous à vous coucher, mettez votre pyjama, faites tout ce que vous faites normalement avant de vous glisser confortablement dans votre lit, mais juste avant, pesez-vous sur votre balance. Notez la valeur et pesez-vous de nouveau le matin, juste après votre réveil.

Dormir pour perdre du poids.

Notez que cela ne fonctionnera pas si vous allez aux toilettes au milieu de la nuit ou si vous rendez une visite nocturne au réfrigérateur. Si vous avez suivi les étapes correctement, la valeur sur la balance que vous obtenez le matin devrait être plus basse que celle du coucher. Vous pouvez même faire cela plusieurs jours de suite et vous obtiendrez le même résultat.

Pour expliquer ce phénomène, on évoque souvent l'équivalence entre la masse et l'énergie d'Einstein. Bien que l'équation d'Einstein soit beaucoup plus subtile que n'importe quel processus de perte de poids se produisant dans notre corps, ce n'est pas une mauvaise supposition. Dans un certain sens (à prendre avec un grain de sel), c'est ce qui se passe lorsque nous brûlons des calories et que, par conséquent, nous perdons du poids.

Cependant, la véritable raison pour laquelle nous nous réveillons plus légers le matin est beaucoup plus intéressante et facile à comprendre, même en ayant les connaissances scientifiques les plus élémentaires. Par élimination, nous pourrions réduire les causes possibles aux seuls mécanismes par lesquels nous échangeons de la matière avec l'extérieur pendant le sommeil : la transpiration et la respiration. Cependant, la transpiration ne se produit pas toujours la nuit, et il est possible de perdre du poids même pendant les nuits les plus froides, en se couvrant à peine.

Alors… Il ne reste plus que la respiration ! Choqué·e ? Vous devriez l'être. Il n'est pas évident de comprendre comment la respiration peut nous aider à perdre du poids. Si l'on raisonne en termes de chimie, la respiration n'est rien d'autre que l'échange d'oxygène (O₂) et de dioxyde de carbone (CO₂) avec l'environnement. Vous voyez déjà comment se fait la perte de poids ? Eh oui, vous aviez vu juste ! Un gaz est plus lourd que l'autre.

Perdre du poids en dormant.

La masse atomique de l'oxygène est de 16 u et celle du carbone de 12 u par atome. Cette variation signifie que lorsque nous inspirons, nous prenons 32 u par molécule d'O₂ et expirons 44 u en retour sous forme de dioxyde de carbone. La différence est de 12 u par molécule, ce qui n'est pas énorme, mais au regard du nombre de molécules contenues dans une respiration et du nombre de respirations que nous prenons chaque nuit, tout s'additionne. Une explication inattendue et fascinante de cet effet surprenant.

Une autre chose importante à comprendre est que ce processus se poursuit tant que nous sommes en vie. Néanmoins, nous ne perdons pas du poids en respirant en l'espace de quelques jours, car cet effet est trop faible par rapport à la nourriture et aux liquides que nous ingérons chaque jour. Bien que perceptible dans des conditions strictes (comme après une bonne nuit de sommeil), l'effet est neutralisé par notre alimentation quotidienne (plus de 3 kg de nourriture et de liquide).

Malheureusement, ce n'est pas une bonne façon de perdre du poids. Nous devons toujours compenser les calories brûlées pour avoir un mode de vie sain et faire de l'exercice régulièrement pour prévenir les maladies cardiaques et garder notre poids sous contrôle. Cependant, cet effet met en lumière une chose fondamentale que nous ne devrions jamais oublier. La condition numéro un pour perdre du poids est de continuer à respirer !

FAQ

Combien de calories brûle-t-on en dormant ?

Une personne pesant 91 kg brûle environ 96 calories par heure de sommeil. Ainsi, si on dort les 7 heures recommandées par nuit, on brûlera 669 calories pendant son sommeil.

Combien de calories brûle-t-on en faisant des squats ?

Une personne pesant 82 kg qui fait des squats pendant 10 minutes brûle 71 calories. Cela représente 429 calories par heure.

Combien de calories brûle-t-on en faisant des pompes ?

En utilisant un effort modéré, une personne pesant 91 kg brûle 60 calories en faisant des pompes pendant 10 minutes.

Combien de calories brûle-t-on en ne faisant rien ?

En position assise, une personne pesant 82 kg brûle 86 calories par heure. Debout, ce chiffre passe à 129 calories par heure.

Bogna Szyk, Álvaro Díez and Dominika Śmiałek, MD, PhD candidate
I want to
know how much energy I've burnt
Your weight
lb
Activity
Activity
🚲 Cycling
Time of the activity
hrs
min
MET = 9.5

Metabolic Equivalent of a Task (MET) – measures how many times more energy an activity burns in comparison to sitting still for the same period of time (MET = 1).
Outcomes
Energy burned
kcal
Energy burned per hour
kcal
/hour
Check out 14 similar calories burned calculators 🔥
Burpee calorieCalories burned by heart rateElliptical calorie… 11 more
People also viewed…

531 lifting

Use this 5/3/1 calculator to determine your Wendler's powerlifting program.

Alien civilization

The alien civilization calculator explores the existence of extraterrestrial civilizations by comparing two models: the Drake equation and the Astrobiological Copernican Limits👽

Titration

Use our titration calculator to determine the molarity of your solution.

Windsurfing

The windsurfing calculator will help you choose the best sail, board, and fin size for your skill level and wind conditions.