Omni calculator
Dernière mise à jour:

Calculateur d'intérêt simple

Sommaire

Qu'est-ce que l'intérêt ?Définition du taux d'intérêtIntérêt simple et composéDéfinition et formule de l'intérêt simpleComment calculer l'intérêt simple ?Un exemple pratique d'intérêt simpleUne alternative : l'intérêt composéLes exemples concrets de prêts à intérêt simpleTaux d'intérêt simple et rente perpétuelleAutres calculs de taux d'intérêtLes calculateurs de taux d'intérêt pour la vie quotidienneTaux d'intérêt dans les calculs des entreprisesFAQ

Notre calculateur d'intérêt simple calcule les mensualités d'un prêt in fine. Il vous suffit d'indiquer le taux d'intérêt et vous saurez combien ce prêt vous coûte.

La différence entre le calcul des intérêts simples et le paiement d'un crédit hypothécaire est simple : avec le calculateur hypothécaire, vous remboursez chaque mois une partie du capital et le solde de votre prêt diminue de plus en plus. Avec le calculateur d'intérêt simple, seuls les intérêts sont payés. Le montant du prêt reste toujours le même. Rien ne change dans le temps, c'est pourquoi nous n'avons pas inclus de champ permettant de spécifier la durée de votre prêt.

L'intérêt simple peut être utilisé aussi bien pour emprunter que pour prêter de l'argent. Dans le premier cas, les intérêts sont ajoutés à une somme d'argent distincte chaque mois (et ne font pas l'objet d'intérêts supplémentaires le mois suivant).

Qu'est-ce que l'intérêt ?

L'intérêt est l'un des mots les plus utilisés en finance. Les étudiants en économie se familiarisent avec ce terme dès leurs premiers cours. Les conseillers et agents financiers, les agents de change, les banquiers, les gestionnaires d'investissement et autres experts financiers utilisent certainement ce terme des centaines de fois au cours de leur journée. Dans un premier temps, nous tenterons de comprendre ce que l'intérêt ? Plus loin, vous trouverez les réponses à ces différentes questions.

  • Qu'est-ce que l'intérêt simple ?
  • Quelle est la différence entre l'intérêt simple et l'intérêt composé ?
  • Quelle est l'équation de l'intérêt simple et comment trouver la valeur de l'intérêt simple ?
  • Quels sont les exemples concrets de prêts à intérêt simple ?

Dans les prochaines sections, nous vous montrerons également quelques exemples de calculs d'intérêts simples. Mais chaque chose en son temps. Commençons par la définition des intérêts.

En règle générale, l'intérêt est le coût d'emprunt de l'argent. C'est un prix que l'emprunteur paie au prêteur pour utiliser son argent. L'intérêt est habituellement exprimé en pourcentage (%) du montant initial (capital, solde).

Les intérêts peuvent être simples ou composés. L'intérêt simple est basé sur le montant initial, tandis que l'intérêt composé est basé sur le montant initial et les intérêts accumulés chaque période. Si vous voulez en savoir plus sur l'intérêt simple et l'intérêt composé, rendez-vous au paragraphe Intérêt simple et composé).

Définition du taux d'intérêt

En finance, le taux d'intérêt est défini comme le montant facturé par un prêteur à un emprunteur pour l'utilisation de ses actifs. On peut donc dire que pour l'emprunteur, le taux d'intérêt est le coût de la dette, et pour le prêteur, c'est le taux de rendement.

Prenez note que si vous effectuez un dépôt dans une banque (par exemple, en plaçant de l'argent sur votre compte d'épargne), d'un point de vue financier, cela signifie que vous prêtez de l'argent à la banque. Dans ce cas, le taux d'intérêt reflète votre bénéfice.

Le taux d'intérêt est généralement exprimé en pourcentage du capital (encours du prêt ou valeur du dépôt). Il est habituellement présenté sur une base annuelle. Dans ce cas, il est appelé rendement annuel en pourcentage (angl. annual percentage yield, APY) ou taux annuel effectif (angl. effective annual rate, EAR).

Intérêt simple et composé

L'intérêt simple est utilisé pour estimer l'intérêt gagné ou payé sur un certain solde (montant initial) au cours d'une période donnée. L'intérêt simple ne prend pas en compte les effets de la capitalisation. Capitaliser signifie calculer l'intérêt sur l'intérêt. En d'autres termes, avec la capitalisation, vous gagnez des intérêts non seulement sur le capital, mais aussi sur les intérêts qui ont été gagnés au cours des périodes précédentes. C'est une information essentielle, car avec les intérêts composés, vous gagnez ou payez réellement plus sur la période considérée.

Si vous considérez que les intérêts des périodes précédentes influencent le montant initial, alors vous devez appliquer l'intérêt composé. Nous ne mentionnons ici que sa définition la plus élémentaire, qui stipule que l'intérêt composé est l'intérêt calculé sur le capital initial et l'intérêt qui a été accumulé au cours de périodes consécutives.

Notez que les intérêts simples étant calculés uniquement sur le montant initial, ils sont beaucoup plus faciles à déterminer que les intérêts composés. Cependant, avec nos calculateurs, vous ne sentirez pas la différence.

Définition et formule de l'intérêt simple

Selon la définition communément admise, l'intérêt simple est un intérêt qui est payé ou calculé sur le montant initial d'un prêt ou le montant d'un dépôt. La formule de l'intérêt simple est la suivante :

intérêt = montant × taux d'intérêt

En effet, vous savez que le terme simple interest (intérêt simple) a été utilisé pour la première fois en 1798. Cette année-là, les mots rentier et working capital (fonds de roulement) sont également apparus pour la première fois dans la langue anglaise.

Comment calculer l'intérêt simple ?

Voici un exemple qui devrait vous aider à comprendre le calcul de l'intérêt simple.
Supposons que vous ayez placé 1 000 € sur votre compte d'épargne. C'est ce que l'on appelle le montant initial. (Notez que vous pouvez également considérer ces 1 000 € comme la valeur initiale de votre prêt à intérêt simple).

  • Tout d'abord, prenez le taux d'intérêt et divisez-le par cent : 5 % = 0,05

  • Multipliez ensuite le montant initial par le taux d'intérêt. 1 000 € × 0,05 = 50 €. Le tour est joué. Vous venez de calculer vos intérêts annuels !

  • Pour obtenir les intérêts mensuels, divisez cette valeur par le nombre de mois dans l'année (12) : 50 € / 12 = 4,17 €. Votre intérêt mensuel est donc de 4,17 €. Si ces 1 000 € initiaux sont un dépôt, c'est votre bénéfice mensuel. Si ces 1 000 € sont un prêt, cette valeur représente vos paiements mensuels.

Essayons maintenant de faire d'autres calculs.

Si vous voulez calculer la somme des intérêts payés sur une période donnée, il vous suffit de multiplier les intérêts mensuels par le nombre adéquat de mois ou d'années : cliquez sur la section « total des intérêts » de notre calculateur pour ce faire !

Par exemple, vous pouvez vouloir calculer le total des intérêts que vous recevrez au cours des deux prochaines années et demie. Pour ce faire, vous devez multiplier 4,17 € par 30 (2 ans = 24 mois, un semestre = 6 mois) :

4,17 € × 30 = 125,10 €

Évidemment, tous les calculs ci-dessus peuvent être effectués rapidement et sans effort avec notre calculateur en ligne.

Un exemple pratique d'intérêt simple

Vous héritez de 1 000 000 € et avez l'intention de l'utiliser pour vous assurer un revenu régulier : vous ne voulez ni le dépenser, ni l'investir. Vous le placez sur un compte bancaire avec un taux d'intérêt annuel de 5 %. Chaque année, vous recevez 50 000 € (5 % d'un million d'euros). Chaque mois, vous recevrez 4 166,67 € (1/12e de 50 000 €). Après 10, 20 ou 40 ans, vous aurez toujours 1 million d'euros sur ce compte.

Une alternative : l'intérêt composé

Mais que se passerait-il si vous laissiez cet argent supplémentaire sur votre compte ? Les intérêts continueraient à travailler pour vous et, chaque mois, le solde du compte augmenterait (et l'ensemble deviendrait un investissement). Pour simplifier, supposons que les intérêts sont composés annuellement (ils sont ajoutés une fois par an).

  • À la fin de la première année, vous disposerez de 1 050 000 € (1 000 000 d'euros plus 5 %.)
  • À la fin de la deuxième année, vous aurez 1 102 500 € (1 050 000 € plus 5 %.)
  • 3ᵉ année  : 1 157 625 €
  • 10ᵉ année : 1 628 895 €
  • 50ᵉ année : 11 467 400 €
  • 100ᵉ année : 131 501 258 €

Pas mal, non ? Vous ne recevrez pas vos 4 166 € tous les mois, mais vous aurez 131 fois plus à la banque après 100 ans.

Les exemples concrets de prêts à intérêt simple

Tout le monde n'héritera pas d'un million d'euros (même si nous vous le souhaitons sincèrement). Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne rencontrerez pas d'intérêts simples dans votre vie quotidienne. Les exemples courants d'utilisation des intérêts simples sont :

  • les prêts automobiles ;
  • les lignes de crédit (telles que les cartes de crédit) ; et
  • les escomptes en cas de paiement anticipé.
  1. Supposons que vous preniez un prêt-auto à intérêt simple. Si la voiture coûte 5 000 € et que vous n'avez pas d'économies, vous devrez emprunter 5 000 € pour la financer. C'est le capital de votre prêt automobile. Comme vous savez que le taux d'intérêt annuel est de 3 % et que le prêt doit être remboursé en un an, vous pouvez calculer les intérêts simples sur ce prêt comme suit :

    5 000 € × 3 % = 150 €

    Au total, vous devrez rembourser le capital plus les intérêts. Donc :

    5 000 € + 150 € = 5 150 €

  2. Supposons que vous ayez une carte de crédit avec une limite de 2 500 € et un taux d'intérêt de 15 % qui n'est pas composé. Au cours du mois précédent, vous avez acheté des biens pour un montant de 1 800 € et, au début de ce mois, vous n'avez payé que le montant minimum, c'est-à-dire 100 €. Cela signifie qu'il vous reste un solde de 1 700 €. Les intérêts qui courent sur votre carte de crédit ce mois-ci sont les suivants :

    1 700 € × 15 % / 12 = 21,25 €

    Toutefois, sachez que les cartes de crédit ont généralement un taux d'intérêt composé. L'intérêt simple sur les cartes de crédit est aujourd'hui quelque chose d'assez extraordinaire (on vous laisse deviner pourquoi…)

  3. Les escomptes sont utilisés principalement dans le monde des affaires. Un vendeur peut offrir une réduction à son contractant afin de l'inciter à payer la facture au comptant ou avant son échéance. Par exemple, l'émetteur de la facture de 30 000 € peut offrir une réduction de 0,2 % pour un paiement dans la semaine suivant l'achat. Cela signifie que le montant de la réduction est de :

    30 000 € × 0,2 % = 60 €

    L'acheteur devra donc payer :

    30 000 € - 60 € = 29 940 €

Taux d'intérêt simple et rente perpétuelle

Pour expliquer ce qu'est une rente perpétuelle, il faut commencer par définir le terme annuité. Au sens le plus intuitif, une annuité est une série de paiements effectués pendant une période donnée à intervalles égaux. Une rente perpétuelle est un type particulier d'annuité qui n'a pas de fin. En d'autres termes, nous pourrions dire que la rente perpétuelle est un flux de paiements qui continue pour toujours (indéfiniment).

En supposant que les paiements commencent à la fin de la première période, le paiement mensuel de la rente perpétuelle est calculé à l'aide de la formule suivante :

paiement mensuel = capital × taux d'intérêt

Notez que ce n'est pas une coïncidence si la formule ci-dessus est très similaire à la formule de l'intérêt simple présentée dans la partie Définition et formule de l'intérêt simple (intérêt = montant × taux d'intérêt). En fait, nous calculons la même valeur, seuls les noms des variables ont changé.

Êtes-vous curieux ou curieuse de connaître la valeur du capital qui vous garantit de ne plus avoir à travailler ? Supposons que, pour ce faire, vous ayez besoin d'un revenu annuel égal à 100 000 €. Nous devons également supposer que le taux d'intérêt est de 4 % et qu'il est constant dans le temps. Ainsi :

100 000 € = capital × 4 %

Donc :

capital = 100 000 € / 4 % = 2 500 000 €

Hmm… beaucoup, n'est-ce pas ?

Malheureusement, même si vous disposiez d'un tel montant, il n'existe actuellement que quelques produits financiers basés sur le concept de perpétuité. Cependant, dans le passé, ils ont été émis par de nombreuses institutions financières (assureurs et banques) et même par les gouvernements. Par exemple, les fameuses consoles (consols) ont été émises par le gouvernement britannique et ont finalement été remboursés en 2015.

Autres calculs de taux d'intérêt

Vous savez maintenant ce qu'est l'intérêt simple et comment calculer sa valeur. Il est donc grand temps de vous familiariser avec des concepts plus complexes de mathématiques financières.

Sans aucun doute, le terme le plus associé à l'intérêt simple est celui d'intérêt composé. Nous avons déjà défini cette notion dans l'une des sections précédentes. Mais saviez-vous que les calculs basés sur les intérêts composés peuvent être utilisés pour calculer la valeur future de votre investissement ou de votre épargne ? Il vous suffit d'utiliser l'un de nos calculateurs en ligne.

Vous vous demandez peut-être aussi comment comparer plusieurs offres de dépôt bancaire (ou de prêt) si elles ont des périodes de capitalisation et des taux d'intérêt différents. Pour ce faire, vous devez calculer le rendement annuel en pourcentage (APY), qui est aussi connu sous le nom de taux annuel effectif (EAR). Cette valeur vous indique le taux d'intérêt annuel et vous aide ainsi à prendre la meilleure décision financière (c'est-à-dire la plus raisonnable). Cependant, vous pouvez aussi le faire vous-même. Si vous ne savez pas comment procéder, lisez la description du calculateur d'APY, où tout est expliqué en détail.

Une autre chose fascinante que vous pouvez faire lorsque vous approfondissez les calculs d'intérêts est de calculer combien de temps il vous faudrait pour augmenter votre investissement de n %. Voulez-vous savoir combien de temps il vous faut pour doubler votre investissement initial ? Le tripler ? Nous vous suggérons d'utiliser notre calculateur de règle des 72 🇺🇸.

Les calculateurs de taux d'intérêt pour la vie quotidienne

Si vous souhaitez appliquer le concept de taux d'intérêt à des situations de la vie quotidienne, vous pouvez essayer les outils suivants conçus par l'équipe Omni.

Taux d'intérêt dans les calculs des entreprises

La notion de taux d'intérêt est également largement appliquée à divers calculs commerciaux. Voici quelques exemples de nos calculateurs commerciaux dans lesquelles le taux d'intérêt joue un rôle important.

  • Le calculateur de VA estime la valeur actuelle d'un paiement futur compte tenu d'un certain taux de rendement (notez qu'ici, le taux de rendement est le même que le taux d'intérêt !)

  • Le calculateur de VAN 🇺🇸 vous donne des informations sur la rentabilité attendue d'un projet d'investissement planifié.

  • Le calculateur de DCF 🇺🇸 utilise le concept de taux d'intérêt (ici, le taux d'actualisation) pour estimer la valeur d'une entreprise.

FAQ

Quelle est la différence entre l'intérêt simple et l'intérêt composé ?

La différence entre l'intérêt simple et l'intérêt composé est que l'intérêt simple est payé sur le capital initial (prêt ou dépôt), tandis que l'intérêt composé est calculé en utilisant le prêt ou le dépôt initial et tous les intérêts accumulés.

Comment calculer la valeur future d'un intérêt simple ?

Pour trouver la valeur future, F, d'un intérêt simple, suivez ces étapes :

  1. Notez la valeur de l'intérêt simple, r avec un nombre décimal (5 % est égal à 0,05).
  2. Inscrivez la valeur actuelle, A.
  3. Déterminez la durée en année, t, pour laquelle vous souhaitez calculer la valeur future.
  4. Remplacez les paramètres dans la formule de la valeur future : F = A × (1 + r × t).

Qu'est-ce que le capital dans l'intérêt simple ?

Le capital est le montant initial de l'argent prêté ou investi. La lettre C désigne le capital, et c'est la valeur sur laquelle les intérêts sont calculés.

Qu'est-ce qu'un intérêt de 6 % sur un prêt de 30 000 € ?

Un intérêt de 6 % sur un prêt de 30 000 € représente 1 800 € par an ou 150 € par mois. Vous pouvez calculer rapidement les intérêts simples en trouvant les 6 % de 30 000 : 6 × 30 000 / 100 = 1 800

Check out 13 similar real estate calculators
Partially amortized loanMortgagePresent value...10 more